Le Domicile : lieu le plus sécure pour enfanter en période d’épidémie ?

Dans les pays où les systèmes de santé peuvent prendre en charge l’accouchement à domicile, les femmes en bonne santé qui vivent une grossesse normale et avec le soutien de sages-femmes qualifiées, avec un équipement d’urgence approprié, peuvent être plus en sécurité lors d’un accouchement à domicile ou dans une maison de naissance que dans un hôpital où il peut y avoir de nombreux patients (même les patients non maternité) avec Covid-19. »

Selon International Confederation of Midwives :

En France, de nombreuses régions ont encore des services de secours non ralentis et sont en mesure d’offrir des AAD.

Pour les régions où les secours sont débordés, une réflexion pourrait avoir lieu sur une façon de maintenir l’offre avec des procédures d’appels prioritaires aux SAMU.

L’offre pourrait même être élargie. Mais cela ne pourra se faire sans intervention des autorités locales et/ou nationales et sans une demande claire des familles.


Nous saluons aussi nos collègues des Maisons de Naissance françaises qui ont pu augmenter leur capacité d’accueil durant l’épidémie pour offrir aux familles des lieux à la fois sécures et humanistes, dans la lignée du positionnement de l ICM.

Vous pouvez lire l’intégralité de la déclaration de l’ICM ici